Portrait : LES VIEILLES SACOCHES

Les Vieilles Sacoches, ce sont, depuis 2012, les créations novatrices tirées de l’imaginaire de l’artisane Danielle Morin. Émerveillée par tout ce qui l’entoure, la fibulanomiste* de 41 ans se passionne notamment pour le vintage et le recyclé. Fabriqués à la main dans son atelier de Terrebonne, ses bijoux sont à la fois classiques et audacieux.

* Fibulanomiste : celui ou celle qui collectionne les boutons de toutes sortes !

il_570xN.906662126_g4la

« 2015 a été une année de succès pour Les Vieilles Sacoches, couronnée par ma dernière exposition au Salon des Artisans Récupérateurs de Montréal. Cette année, les gens venaient pour me voir, se déplaçaient pour acheter mes créations et suivaient mes activités sur Facebook. Ça été une expérience riche en émotions, en rencontres et en découvertes. J’ai terminé 2015 avec un inventaire vide, mais l’envie de faire de mon passe-temps mon métier.

12030252_499000590259836_2805202256215560178_o 1

Je suis fière du succès de mon entreprise, qui ne fait que grandir et qui s’assure d’une place unique dans l’univers du bijou (un domaine déjà très saturé). J’ai réussi à me tailler une place en seulement deux ans, années pendant lesquelles j’ai dû me battre et apprendre à vivre avec une maladie dégénérative, diagnostiquée un an après la naissance de mon entreprise. La création me permet d’oublier que la maladie m’habite et évolue. Les Vieilles Sacoches m’ont permis de tisser des liens avec des artisans de cœur, des clients extraordinaires et des gens passionnés. La création est un univers fascinant où on découvre du talent, des amitiés et une belle liberté. »

il_570xN.906391381_o9os

ET 2016 ?

« Mon plus grand projet cette année sera de me consacrer à l’agrandissement, à l’évolution et aux engagements de mon entreprise. Je prépare la prochaine année afin que Les Vieilles Sacoches deviennent mon seul projet de vie, mon métier et ma passion. Il y aura beaucoup de travail à l’horizon, certes, mais comme la maladie m’apprend à prendre les choses au jour le jour, c’est ce que je ferai pour les prochaines semaines. Un jour à la fois et mon projet se concrétisera. »

Quel passe-temps aimerais-tu transformer en entreprise ?

© 2016 Julie Turbide pour PURE LAINE Magazine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s