En coup de vent : ALICE ET SIMONE

La montréalaise Isabelle Deslauriers crée depuis 2013 des vêtements et accessoires pour enfants sous la griffe Alice et Simone… du nom de ses filles ! Aujourd’hui, la designer nous explique son cheminement personnel en 10 coups.

Recevez mon infolettre gratuitement ici

Simone

Photos : Elza Photographie

Coup de génie : J’ai créé la première jupe pour un échange de cadeaux de Noël entre amis pendant mon 2e (de 3) congé de maternité. Je suis designer de métier, mais là, je renouais avec mes vraies passions tout d’un coup : créer juste pour créer et coudre moi-même les petites jupes! Mes amies étaient tellement emballées par les jupes que j’ai décidé de les commercialiser et, au début, c’était vraiment juste pour le fun…je ne savais pas que ça allait débouler comme ça depuis 3 ans 🙂

Coup de main : Vivre de mes vraies passions m’aide à poursuivre mon projet! Il n’y a pas une journée où je ne suis pas satisfaite de mon travail…mais si parfait soit-il, il y a des embûches et des problèmes à résoudre. Ça fait partie de l’entrepreneuriat de trouver des solutions et j’aime ça!

Coup de maître : Je suis très contente et satisfaite d’avoir réussi à mettre sur le marché des produits fabriqués au Québec (il y en a si peu) ; je suis fière de la main-d’œuvre locale que j’emploie pour réaliser ma production (ils sont si bons) et, finalement, je suis fière que mes produits soient durables pour vrai!

Jupe-femme

Coup de cœur : Faire affaire avec des gens d’ici!

Coup de masse : La production locale, c’est quand même tout un casse-tête. Il faut s’atteler à la tâche et surtout respecter les gens qui collaborent avec nous.

Tenir le coup : La croissance de ma compagnie m’aide à tenir le coup, mais aussi Alice et Simone (mes deux filles), qui me rappellent souvent qu’elles vont continuer à m’aider dans mon entreprise.

salopette-alice

D’un seul coup : Gagnez le prix Or du concours Etsy l’an passé m’a propulsé encore plus loin dans mon entreprise.

Coup de foudre : Mes amis imaginaires pour ses supers leggings pour adulte, Rousskine pour ces trop jolis renards et poupées et BlackSnaps pour ses vrais cool chandails pour garçons (pour mon Charles!)

Charles-short

Coup de poing : Quand rien ne va plus, je m’organise pour faire plus de ventes (en ligne ou bien j’appelle des boutiques 🙂 Et ça remet tout en place 🙂

Coup d’œil : Je travaille à exporter mon produit en Europe!

(Photos : Elza Photographie)

Que fais-tu quand rien ne va plus ?

© 2016 Julie Turbide pour PURE LAINE Magazine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s