Stratégie marketing : attention au poisson d’avril !

Qu’on aime ou qu’on déteste, la stratégie marketing du premier avril est un outil qui fonctionne bien… en autant qu’on sait s’en servir. Retour sur une journée faste pour les réseaux sociaux, où la brillante réussite a côtoyé l’échec le plus cuisant.

Recevez mon infolettre gratuitement ici

Plusieurs le diront : il faut profiter de l’éclipse médiatique du poisson d’avril pour capter l’attention et affirmer son image de marque. Il y a plusieurs façons de le faire, mais il est d’une importance capitale selon moi que la blague soit comprise RAPIDEMENT. 5 secondes, peut-être moins. La meilleure façon d’y arriver serait donc l’image puisque lire demande une trop grande capacité mentale,  pauvres petits humains pressés que nous sommes !…

Bien sûr,  on aimerait que le lecteur ne comprenne pas tout de suite qu’il s’agit d’une blague, sinon à quoi bon ? Vrai. Mais sur les réseaux sociaux, la ligne est trop mince entre Ce qui est écrit,  Ce qui est compris, Ce qui est perçu, Ce qui est interprété… La blague doit être nouvelle, songée, intelligente, en lien avec votre ligne directrice. Bien faite, elle apporte une plus-value et on en parlera peut-être longtemps comme un exemple de réussite !

Malheureusement, le revers de la médaille existe. Par respect pour les entreprises, je ne les nommerai pas, mais peut-être les avez vous vu passer. La meilleure pire blague : le faux concours. L’entreprise propose un concours À PARTAGER avec vos proches… pour ensuite répondre, hilare, que vous vous êtes fait prendre.

BIG. FAIL. EVER.

L’entreprise se défend en disant que SI VOUS AVIEZ LU, vous auriez compris que le concours était un faux parce que les règlements étaient flous, les partenaires du concours, inconnus, et la date, non-valide.

YEAH RIGHT.

Ce n’est pas de leur faute : la blague n’était pas mauvaise, c’est votre faute si vous n’êtes pas assez intelligent pour l’avoir comprise…!

***

Entreprises, n’oubliez jamais que la loyauté de vos fans s’acquiert AVEC LE TEMPS. Ça ne s’achète pas à coup de messages sponsorisés ou de concours sans intérêt. Les flouer est susceptible de les faire douter et le coup peut s’avérer fatal. On ne joue pas avec les sentiments des gens, encore moins sur Internet !

(Ce message vous parvient de Fort Lauderdale, Floride, où je suis en vacances jusqu’au 9 avril. C’est un BONHEUR d’écrire pour le Pure Laine Magazine depuis la terrasse !) #àfairerêver

© 2016 Julie Turbide pour PURE LAINE Magazine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s